Quelle est la différence entre lisier et fumier ?

Quelle est la différence entre lisier et fumier ?

Vous aussi vous vous demandez comme bon nombre de personnes quelle est la différence entre lisier et fumier ?

C’est un sujet qui n’est pas très agréable à lire lorsqu’on mange, c’est vrai 🙂. Mais il est pourtant important à savoir surtout lorsqu’on veut faire pousser ses plantes de façon saine. N’est-ce pas vrai ?

Après de nombreuses maladies et pandémies, de nombreuses personnes se préoccupent plus des aliments qu’ils consomment. Il est donc devenu nécessaire pour plusieurs propriétaires de plantation ou de potagers, de se mettre à l’agriculture bio. Les principaux engrais utilisés dans ce type d’agriculture sont donc entre autres, le lisier et le fumier.

Alors, êtes-vous prêt à découvrir tout sur les notions de lisier et de fumier ? Installez-vous bien et nous vous donnons de A à Z, toute différence entre lisier et fumier.

Quelle est la différence entre lisier et fumier ?

Le lisier est un liquide obtenu d’un mélange entre les urines et les excréments des animaux. Il est conservé dans des fosses couvertes pour servir d’engrais naturel afin de rentabiliser la production agricole. Le fumier quant à lui est un mélange de litières (les pailles, le reste d’aliments, etc.) associé aux excréments et urines d’animaux d’élevage.

Le lisier

Définition

Le lisier est un liquide obtenu d’un mélange entre les urines et les excréments des animaux. Il est conservé dans des fosses couvertes pour servir d’engrais naturel afin de rentabiliser la production agricole. Il est très important dans l’agriculture, car il est très efficace pour fertiliser le sol en lui apportant des nutriments.

Utilisations

L’emploi de cet engrais bio dans le secteur agricole est reconnu dans tout le monde entier. Cela a pris plus d’ampleur dans les pays à fort potentiel agricole comme le Brésil, le Japon, la Corée, etc. L’utilisation de cet engrais naturel a permis non seulement au sol de conserver ses nutriments, mais aussi aux agriculteurs de récolter des fruits en grande quantité. L’utilisation du lisier permet d’obtenir des aliments ayant une saveur et une texture incomparable.

Bienfaits du lisier

Ce produit fertilisant est non seulement non néfaste pour la santé du futur consommateur, mais aussi pour l’environnement. Dès lors que le lisier a été découvert, testé et approuvé, la majeure partie des éleveurs sont devenu des agriculteurs.

Cet engrais est la résultante des excréments et des urines d’animaux recueillis et stockés pour être rependus sur le sol soit avant ou pendant la culture. Ceci dans le but de maximiser l’apport en fertilisant primaire, secondaire et en oligoéléments sur la terre.

Le fumier

Définition

Le fumier quant à lui est un mélange de litières (les pailles, le reste d’aliments, etc.) associé aux excréments et urines d’animaux d’élevage. Ce produit est utilisé par les agriculteurs comme engrais naturel, car il permet d’enrichir le sol avec les nutriments dont la plante a besoin pour sa bonne croissance.

Utilisations

Cet engrais naturel est utilisé lors du labourage du sol ou encore après que la plante ait commencé à se développer.

Il contient en lui seul, une quantité importante en azote qui est très nécessaire pour la bonne croissance de la plante.

L’élément azote qui est le nutriment majoritaire du fumier est considéré comme fertilisant primaire. Les fertilisants secondaires et les oligoéléments sont retrouvés en état de trace dans ce dernier.

Le mélange obtenu pour la fabrication du fumier est recueilli chaque jour dans les endroits d’élevage et stocké dans un endroit pendant six mois avant d’être utilisé. Ce temps de stockage est nécessaire afin de laisser tout le mélange bien se fermenter et développer des microorganismes, qui vont enrichir le sol en nutriments.

Bienfaits du fumier

Le fumier est un engrais qui résulte des déchets de l’élevage. Par ailleurs, lors des récoltes, les fruits obtenus sont saints mais ont également une très bonne saveur.

Points de différence entre lisier et fumier

Différences physiques

Le lisier est constitué d’une teneur en liquide supérieure à celle solide. Il contient pratiquement 80% d’eau. Tandis que le fumier est un fertilisant naturel présenté sous forme solide.

Différences d’utilisation

Le fumier est utilisé pour fertiliser le sol en horticulture, en agriculture bio et aussi pour le potager et le jardin. Tandis que le lisier est très utilisé comme engrais organique principal de l’agriculture.

Nous vous avons réuni les principales différences entre lisier et fumier :

  • Le lisier est un engrais liquide tandis que le fumier est un engrais solide.
  • Le fumier contient pratiquement 70% d’azote qui est le nutriment majoritaire de ce mélange. Tandis que le lisier contient des fertilisants primaires (N, P, K), secondaires (ça, Mg, S) et des oligoéléments.
  • Le lisier est stocké dans les fosses ou dans les containers alors que le fumier nécessite une longue période de stockage allant jusqu’à six mois.
  • Le fumier n’est pas facilement incorporé dans le sol et court le risque d’être lessivé par les pluies, alors que le lisier est facilement assimilable par le sol sans risque de lessivage.
  • Le lisier est répandu dans les domaines agricoles par des appareils ou machines spécifiques, tandis que le fumier peut être répandu sur les terrains agricoles à la main.

Conséquences et précautions d’utilisation du lisier et du fumier

Le lisier

Bien que le lisier soit un engrais naturel ayant des résultats impeccables lors de son utilisation dans l’agriculture, il présente aussi des inconvénients qui pourront nuire à l’environnement. L’utilisation excessive du lisier pourrait créer la pollution et aussi la contamination des eaux.

Si jamais à proximité des plantations, il y a une source d’eau potable, il est très important d’éviter d’y rependre de forte dose de lisier.

Nous notons également l’odeur toxique que dégage ce produit. Aspirer de pareilles odeurs pourrait être nocif à la santé de l’homme, d’où la nécessité du port d’un cache-nez lors de son utilisation.

Le fumier

Ce produit naturel généralement utilisé dans le secteur agricole présente aussi des inconvénients comme tout autre produit agricole. Son utilisation à de fortes doses ou en excès, pourrait être très dangereuse pour l’environnement. En effet, il est très riche en azote et le répandre en excès entrainera donc une pollution par un excédent d’azote.

Il peut également être susceptible à la contamination de l’homme par des microorganismes après usage. Car ce mélange contient des microbes qui se sont développés lors du compostage.

En effet, le fumier est généralement répandu avec les mains. Il est vrai qu’on porte des gants pour le répandre mais toutefois, il est nécessaire de se laver soigneusement les mains avec de l’eau propre et du savon. Ceci dans le but d’éviter toute contamination possible.

Il faut toujours répandre une quantité normale de fumier sur les terres et surtout éviter les zones disposant d’eau potable. Comme on le dit souvent, l’abondance à toute chose, nuit.

Le lisier et le fumier sont tous deux, des engrais totalement naturels qui sont nécessaires dans l’agriculture pour un meilleur rendement. Lorsque l’emploi de ces engrais est effectué lors de la culture, il permet non seulement au sol de s’enrichir en nutriments mais aussi d’éviter la pratique de la jachère.

Il est à noter que le lisier est une partie du fumier mais seulement à celui-ci est ajouté d’autres éléments tels que les pailles, les résidus d’alimentation des animaux, etc.

Voici ainsi énoncé, la différence entre lisier et fumier. Nous vous laissons la latitude de faire votre libre choix entre les deux selon votre convenance.